Espace Personnel

Vous avez déjà un compte

Vous n'avez pas de compte

Trouver un avocat

Détails de conférence

Les coûts sociaux du système pénal en Suisse : une affaire de femmes ?

Droits de l'enfant, Droit de l'égalité femme-homme, Droit pénal, Droit pénal général, Droit de l'aide aux victimes d'infraction (LAVI)

Le 28 septembre 2021
de 18h15 à 20h00

Ajouter à mon calendrier

Université de Genève - Uni Mail

40, boulevard du Pont-d'Arve
1205 Genève

Présentation

Dans son ouvrage Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau analyse les formes de protection que les femmes peuvent (ou non) attendre du système pénal et met en lumière les manières dont celui-ci affecte leur existence, qu’elles soient victimes d'infractions, incarcérées ou qu’elles soutiennent une personne incarcérée.

Le système pénal protège-t-il les femmes ? Que fait-il aux femmes qui y sont confrontées ? Faut-il inscrire les luttes féministes sur le terrain du droit ?

Gwenola Ricordeau propose une analyse de ces questions à partir d'une perspective abolitionniste et féministe.

Après une présentation de ses travaux, la professeure Ricordeau dialoguera avec trois actrices œuvrant sur le terrain en Suisse auprès de femmes victimes d’infractions (Me Clara Schneuwly, avocate et membre du Comité de Viol secours), de femmes incarcérées (Dre Corinne Devaux Cornaz, psychiatre forensique et vice-présidente de la CNPT) et de femmes confrontées à l'incarcération d'un proche (Mme Viviane Schekter, psychologue et directrice de la fondation REPR).

Programme

18h15 – Introduction

Sophie de Saussure, assistante au Département de droit pénal de l’Université de Genève et doctorante à l’Université d’Ottawa

Justine Barton, assistante-doctorante au Département de droit pénal de l’Université de Genève


18h25 – « Pour elles toutes. Femmes contre la prison » : des perspectives abolitionnistes et féministes pour penser le système pénal

Gwenola Ricordeau, professeure associée en justice criminelle à l’Université d’État de Californie, Chico


18h45 – Les femmes et le système pénal en Suisse : perspectives du terrain

Corinne Devaud Cornaz, psychiatre forensique, vice-présidente de la Commission nationale de prévention de la torture (CNPT)

Viviane Schekter, psychologue, directrice de la fondation Relais Enfants Parents Romands (REPR)

Clara Schneuwly, avocate, membre du comité de l’association Viol Secours

Modération : Jean-Sébastien Blanc, doctorant à l’Institut des Études genre et collaborateur scientifique au Département de droit public de l’Université de Genève


19h45 – Questions et conclusion


Une attestation de conférence pour les avocat-e-s stagiaires pourra être délivrée à l’issue de l’évènement.

Intervenants

Gwenola Ricordeau, professeure associée en justice criminelle à l’Université d’État de Californie, Chico

Corinne Devaud Cornaz, psychiatre forensique, vice-présidente de la Commission nationale de prévention de la torture (CNPT)

Viviane Schekter, psychologue, directrice de la fondation Relais Enfants Parents Romands (REPR)

Clara Schneuwly, avocate, membre du comité de l’association Viol Secours

Partager cette page

Plus d'informations

Lien direct

Organisé par

Département de droit pénal et Institut des Études genre de l'Université de Genève